2020-2021. Cercle de lecture - Lesekreis

Maintes fois décriée, l’histoire des idées connaît actuellement un renouveau dans le monde de la recherche internationale : elle attire l’attention des philosophes qui ressentent parfois un malaise devant la pratique trop anhistorique de leur discipline et qui, au nom d’une meilleure compréhension des arguments et enjeux philosophiques, revendiquent une approche plus contextuelle.
L’histoire des idées revient aussi au cœur des débats de l’historiographie. Après un premier temps fort, notamment caractérisé par les travaux de Reinhart Koselleck et de ses élèves, les historien.ne.s s’ouvrent aujourd’hui aux nouvelles approches et méthodes de l’histoire des idées, celles de l’École de Cambridge, de l’histoire globale des idées ou des humanités numériques. L’accès à un corpus de plus en plus large et les nouveaux moyens de recherche (comme par mot-clé) nécessitent une réflexion sur l’histoire des concepts et des idées.
C’est ce double constat qui a suscité la création de ce cercle de lecture autour de l’histoire des idées, des concepts et des constellations. Son ambition modeste est de familiariser ses participant.e.s avec les grands textes consacrés aux fins et aux méthodes de l’histoire des idées et de la philosophie dans ses diverses formes, et d’offrir un espace de discussion sur ces questions au cœur des disciplines philosophique et historique, sur leurs objets respectifs, sur leurs affinités et leurs différences. Sept séances de lecture à destination des philosophes, des historien.ne.s et de tout public intéressé sont prévues en 2020-2021. Chaque séance sera centrée sur un thème et un ou deux articles, qui seront préalablement distribués, et s’ouvrira sur un bref exposé introductif présenté par l’un.e des participant.e.s, permettant de mieux situer les textes aussi bien que de lancer la discussion.
Cette année ce séminaire aura exceptionnellement lieu en ligne, en raison des difficultés de la situation actuelle. Les séances auront lieu le lundi, 16h00-18h00, à l’exception de la séance du 18 janvier qui, en raison du décalage d’horaire avec l’Australie, aura lieu le matin de 9h30 à 11h30. Langues du séminaire : français, allemand, anglais. Des traductions françaises des textes lus seront fournies lorsqu’elles sont disponibles. Les présentations des séances 1 et 4 auront lieu en anglais, mais tous les participants sont invités à participer dans leur langue de préférence.

Une collaboration entre l’Unité de Recherche 1577 « Les mondes allemands. Histoire des idées et des représentations » de l’université Paris 8 Saint-Denis, l’Institut historique allemand de Paris et l’UR 373 « Institut de Recherches philosophiques » (IREPH) de l’université Paris-Nanterre.

Contact : Stefanie Buchenau –stefaniebuchenau@hotmail.fr ; Niels F. May – nmay@dhi-paris.fr ; Christian Berner - christianberner05@gmail.com

Merci de nous contacter si vous souhaitez assister à ce séminaire, ou à l’une des séances en particulier. Nous vous enverrons alors les textes qui seront discutés, ainsi que le lien vers la visioconférence une semaine avant la séance.

 

Programme 2020-2021

19 octobre Aux origines de l’historiographie philosophique moderne. Johann Jakob Brucker.

Lecture : Johann Jakob Brucker, Preliminary Observations, préface de la traduction anglaise par William Enfield, 1791, de Historia critica philosophiae, 1742-1744, nouvelle édition 1766-67, pp. 23-34. Texte présenté par Stefanie Buchenau, université Paris 8 Saint-Denis, et Leo Catana, université de Copenhague. Présentations en anglais.

9 novembre L’histoire de la philosophie postkantienne (attention : changement de date)

Lectures : Karl Leonhard Reinhold, Über den Begriff der Geschichte der Philosophie, 1791 (extrait) ; Georg Wilhelm Friedrich Hegel, Differenz des Fichteschen und Schellingschen Systems der Philosophie, 1801 (réponse à Reinhold, extrait). Textes présentés par Andree Hahmann, University of Pennsylvania/ Siegen et Jean-Baptiste Vuillerod, Université Paris-Nanterre/ Namur.

30 novembre. L’historiographie philosophique. Les transferts franco-allemands du premier 19ème siècle.

Lectures : trois préfaces. Joseph Marie De Gérando, Histoire comparée des systèmes de philosophie relativement aux principes des connaissances humaines, 1804 ; traduction par Wilhelm Gottlieb Tennemann, Vorrede des Übersetzers ; traduction du Manuel de Tennemann, en français par Victor Cousin, 1829, préface. Présenté par Ayse Yuva, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

18 janvier Présentation et discussion du nouveau livre de Stephen Gaukroger, The Failures of Philosophy. Princeton University Press, 2020. (Attention : horaire modifié : 9h30-11h30)

Discussion de l’introduction après une introduction en anglais par Stephen Gaukroger, université de Sydney et les commentaires par Charles Wolfe (Ghent) et Catherine Wilson (York/Berlin).

15 mars Féminiser l’histoire de la philosophie. Textes à préciser.

Présentés par Anne-Lise Rey, université Paris Nanterre et Lisa Shapiro, Simon Frazer University, Canada.

19 avril. Humboldt, Hegel et Schleiermacher sur la philosophie indienne.

Lectures : Wilhelm von Humboldt, Georg Wilhelm Friedrich Hegel Über die unter dem Namen Bhagavas-Gita bekannte Episode des Mahabarata (1826), Friedrich Schleiermacher, Einleitung in die Dialektik (1833). Présenté par François Thomas et Christian Berner, université Paris-Nanterre.

31 mai Erich Rothacker sur l’histoire de la philosophie et la philosophie de l’histoire.

Lectures : Erich Rothacker, Zur Genealogie des menschlichen Bewusstseins, Bonn, Bouvier 1966 (« Die Grenzen der geschichtsphilosophischen Begriffsbildung », pp. 283-292 et « Die Wirkung des Kunstwerks », pp. 304-326). Présenté par Salvatore Tedesco, Palermo et Niels May, IHA.