2020-2021. Groupe de travail "La philosophie allemande au XVIIIe siècle"

Philosophie allemande au XVIIIe siècle

 

Le groupe de philosophie allemande du 18ème siècle a été fondé comme un groupe de travail de l’ENS Lyon (CERPHI/ IHRIM) dans les années 1990. Depuis 2016, le travail du groupe se structure autour du projet général :

Le nouveau paysage disciplinaire des Lumières allemandes : métaphysique, anthropologie, psychologie et esthétique

Ce projet cherche à reconstituer le riche paysage de la philosophie allemande au 18e siècle et à donner leur poids respectif aux auteurs, aux débats et courants qui le constituent. Au lieu de restreindre le regard aux grandes figures que sont Kant et Leibniz, chronologiquement peu représentatifs car ils se trouvent aux confins de la période étudiée, il s’agira de revoir certains récits traditionnels trop téléologiques et de dresser une nouvelle cartographie des débats et de la circulation des idées. On cherchera à retracer les changements majeurs dans le paysage disciplinaire, manifestes dans une certaine crise de la métaphysique et de la philosophie rationaliste vers le milieu du siècle et dans l’émergence des nouvelles disciplines qui représentent les grandes inventions philosophiques des Lumières allemandes : l’anthropologie, la psychologie, l’esthétique.

Nous avons récemment renouvelé le format de notre séminaire qui prendra désormais la forme d’ateliers trisannuels, co-organisés par l’IHRIM et l’EA « Les mondes allemands ». Le groupe s’est enrichi de plusieurs doctorants et post-doctorants travaillant en France mais aussi en Allemagne, en Italie. Afin d’offrir un cadre de travail et de discussion productif à ces recherches, on consacrera ces ateliers à des thématiques permettant aux membres du groupe de présenter alternativement leur travaux en cours : ontologie, psychologie, anthropologie. 

Projet 2018-2020 : La perfectibilité de l’homme : Les Lumières allemandes contre Rousseau ?

En 2018-2019, le groupe poursuit la préparation du volume sur la perfectibilité, qui paraîtra aux éditions Classiques-Garnier en 2019-2020 (sous la dir. d’Emmanuel Hourcade et Charlotte Morel). Pour mener à bien ce projet, nous avons organisé plusieurs ateliers.

 

Projet 2020 : Relire les Lumières allemandes. Déconstruire les préjugés.

 

Ce projet doit nous permettre de présenter les travaux en cours mais aussi de comparer leurs résultats aux récits historiographiques classiques des Lumières (allemandes).

 

Prochaine séance de travail : le 14 novembre 2020, 14h30-17h, en ligne

Photo : l’atelier du 22 septembre 2018 à l’ENS Ulm sur la perfectibilité humaine.

 

Responsables du groupe :

  • Stefanie Buchenau (maître de conférences, Université Paris VIII),
  • Jean-Paul Paccioni (professeur de chaire supérieure, membre associé UMR IHRIM),
  • Charlotte Morel (CNRS, UMR 8547)

 

Membres du groupe :

  • Henny Blomme
  • Stefanie Buchenau
  • Nicolas Class
  • Jean-François Goubet
  • Emmanuel Hourcade
  • Julien Lacaille
  • Charlotte Morel
  • Alessandro Nannini
  • Sébastien Neveu
  • Rodrigue Nzameyo
  • Jean-Paul Paccioni
  • Tinca Prunea
  • Nicolas Rialland
  • Ayse Yuva